Vendredi 3 avril – continuons d’avoir le contrôle

Bonjour.

 

Vous l’avez sûrement entendu, ou vu, ou lu… vous ne passerez pas le bac comme ce à quoi vous vous attendiez depuis 7 mois (voire depuis 17 ans !)

 

Aucun d’entre vous ne passera donc d’épreuve (sauf rattrapage) : ni écrite, ni orale, ni optionnelle (pas de théâtre, pas de danse, pas de musique, etc).

 

Votre bac sera constitué d’un contrôle continu calculé dans chaque matière sur la base des trois trimestres de terminale, et bien sûr des résultats déjà obtenus aux épreuves anticipées de français et des travaux pratiques encadrés.

Bien sûr, la part prise par le troisième reste à définir, et elle est fonction de la date à laquelle les cours reprendront. Aucune note attribuée pendant le confinement ne sera prise en compte. Seules compteront pour le troisième trimestre celles obtenues avant la suspension des cours le 14 mars dernier, et après le retour en classe si celui-ci à lieu.

 

Les cours se prolongeront donc jusqu’au 4 juillet et l’assiduité à ces cours (de même que le fait de rendre les travaux demandés pendant le confinement, même si leurs notes ne compteront pas) sera un facteur essentiel pour l’obtention de l’examen (propos du ministre).

 

Pour ceux d’entre vous qui auraient une note finale entre 8 et 10, les règles du rattrapage s’appliqueront : possibilité de passer deux matières pour remonter deux notes, lors d’épreuves orales début juillet.

 

L’inconnue qui demeure est celle de la reprise des cours (et c’est bien pour ça que la décision d’un contrôle continu total a été prise : pour ne pas être obligé de tout modifier à la dernière minute au cas où il faudrait différer le retour en classe à après début mai, ce qui est pour le moment le projet).

Dans l’attente, et quelle que soit la forme que cela prend d’une matière à l’autre, la « continuité pédagogique » se poursuit donc jusqu’aux vacances de Pâques.

Au moins.

 

 

Bon week-end !

Vendredi 3 avril – intégrons encore

Bonjour.

 

Tout d’abord, la correction des exercices pour aujourd’hui.

Ensuite on poursuit le cours, avec juste quelques règles simples que l’on déduit des premiers exemples et exercices traités.

 

Cela laisse la possibilité de faire, pour lundi, les exercices 22, 23, 24, 26 et 27 page 220 (ça va assez vite).

 

Bon week-end.

 

 

 

Jeudi 2 avril – calcul d’aires

Bonjour.

 

Commençons par le début du 7ème chapitre d’analyse, le gros morceau : le calcul intégral. Le cours commence ici.

 

Le début est très simple : on s’amuse à calculer quelques aires, ça va tout seul.

Profitons-en !

En cas de questions, vous savez quoi faire; pour demain faites les exercices suivants : 1 et 2 page 203.

 

 

D’autre part, voilà un devoir à rendre pour mardi 7 avril.

Dans le contexte actuel ce n’est ni vraiment un DM ni vraiment un DS. Tout le monde a compris que l’évaluation du troisième trimestre sera compliquée, et l’essentiel est que vous puissiez avoir un moyen de vous tester sur ce que nous faisons ici, en ayant un retour sur une production personnelle.

Ce devoir (qui sera noté sur 20 et non avec une lettre) doit vous prendre 2 heures, peut-être 3 au maximum.

Prévoyez vous une plage horaire suffisamment large, donc, et gardez le cours à votre disposition : il ne s’agit pas de se mettre dans des conditions d’examen, mais simplement d’utiliser les documents accumulés, vos exercices, les corrections, pour vous aider à faire cela par vous même.

Vous m’enverrez soit sur MBN soit à l’adresse mail habituelle caumont314@numericable.fr : votre copie scannée, en pdf par exemple, ou bien photographiée… faites au mieux.

 

 

Bon travail !

Mercredi 1er avril – terminons l’orthogonalité dans l’espace

Bonjour.

 

Voici les dernières corrections des exercices dans le manuel, ainsi que celle, complète, de l’activité sur l’orthogonalite entre deux plans.

 

 

Demain : début du cours sur les intégrales, et je réfléchis encore (oui, parfois ça peut prendre du temps) à une façon d’évaluer les derniers cours sur G5 et A6…

 

A demain !

 

Lundi 30 mars – fin de l’orthogonalité dans l’espace

Bonjour.

 

On va commencer par la correction des petits exercices dans le manuel, et par le début du travail sur l’idée d’orthogonalité entre deux plans.

 

Ensuite, on peut terminer le cours sur l’orthogonalité, avec celle entre droite et plan et quelques règles simples.

 

 

Pour mercredi :

  • terminer la feuille G5 – « idée d’orthogonalité dans l’espace »
  • exercice 41 page 351

 

On corrige ça mercredi, on fixe les modalités d’une interro, et on démarre… le calcul intégral !!!

 

Bon début de semaine (si vous arrivez encore à distinguer semaine et week-end…)

Samedi 28 mars – orthogonalité entre deux droites de l’espace

Bonjour.

 

D’abord, la correction des exercices donnés hier.

Appréciez l’efficacité du produit scalaire pour démontrer qu’un triangle est rectangle…

 

Ensuite on démarre la deuxième grande partie du chapitre : l’orthogonalité dans l’espace; on commence par celle entre deux droites dans la suites du cours.

 

C’est assez simple, faites juste bien attention à intégrer tout de suite la nuance entre « orthogonales » et « perpendiculaires ».

 

Pour lundi :

  • exercice 2 page 339. Vous rajouterez une question 3 : les droites d et d’ de la question 2 sont-elles perpendiculaires ?
  • sur cette feuille, traitez la question 1.

 

Bon week-end !

 

Vendredi 27 mars –

Bonjour.

 

Voici les corrections des exercices 25 à 27 page 350.

 

Ensuite on termine la partie du chapitre G5 proprement dédiée au produit scalaire dans ce petit complément du cours.

 

Pour entretenir tout ça, exercices 28 et 30 page 350 pour demain.

Dans l’exercice 30 vous démontrerez la nature du triangle ABC de deux façons différentes : l’une avec la réciproque de Pythagore, et l’autre avec un produit scalaire bien choisi.

 

Demain : correction et on démarre la deuxième partie du chapitre sur l’orthogonalité dans l’espace.

 

Bon week-end !